Gyroboule

Lundi 29 janvier, 2007 by

On a droit cette semaine à une véritable étude de la « gyroball » sur le site de Sports Illustrated.

Par « gyroball » on n’entend pas la description des problèmes de digestion potentiels reliés à la consommation de fast-food grec qui vous font dire: « j’ai comme une boule sur l’estomac », en l’occurence une gyro-boule, en anglais, « gyroball ». On parle plutôt du lancer mythique qu’on soupçonne ce gros ivrogne de Daisuke d’être capable de lancer.

En gros, la gyroball, c’est un lancer qui ressemble au lancer d’un ballon de football, c’est à dire qu’on cherche à engendrer un mouvement de spirale. Il semblerait que le lancer soit plus difficile pour le frappeur à détecter que les autres lancers « à effet » de l’artillage habituel des lanceux, et qu’il bouge encore davantage que ceux-ci.

La mauvaise nouvelle pour nous curieux, c’est qu’on explique dans l’article que la rumeur à l’effet que Matsuzaka soit capable de lancer la gyroball ne soit pas trop fondée. Il est pourtant un vidéo sur Youtube d’un lancer de Dice-k qui semble effectivement avoir une rotation spirale.

Le mystère demeure…

Holy Sheets!

Vendredi 26 janvier, 2007 by

Je suis tombé il y a quelques jours sur un article intéressant du Harball Times sur un joueur que je n’aurais jamais passé proche de considérer repêcher auparavant, à savoir Ben Sheets des Brewers. La gars est bon, mais si souvent blessé qu’on se doute que pour rentabiliser un tant soit peu son salaire, on lui ait demandé d’incarner de temps à autre une des fameuses « saucisses de course » du Miller Park.

Reste que sa dominance de l’an dernier m’avait complètement échappé. En 17 départs, Sheets a lancé 106 manches, obtenu 116 retraits au bâton, et donné une quantité ridiculement petite de 11 buts sur balles. Un ratio K/BB de 10.55. En comparaison, le gros poche à Johan Santana fait piètre figure avec son ratio « minable » de 5.21.

Les blessures sont un caveat important, mais vous avez peut-être en Sheets le meilleur lanceur des majeures, rien de moins.

Sur un autre sujet, bienvenue à Monsieur Laflaque dont le premier post n’était pas sans me rappeler les arrivées triomphantes au monticule de Rocky Biddle, ce dernier dont on peut d’ailleurs acheter ici un article aussi prestigieux qu’une plaque de nom de vestiaire aux couleurs de la Fête des mères. Bon magasinage!

J’aime pas J.D. Drew…

Vendredi 26 janvier, 2007 by

Bonjour à tous les lecteurs du Gérant fantastique!

C’est un honneur pour moi d’avoir été invité à contribuer à ce blogue fantastique par mon illustre collègue M. Xavier Balchamp.

Ma contribution à cette chronique? Une pléthore d’opinions absolument non-motivées et uniquement fondées sur le « feeling ». En effet, contrairement à M. Balchamp, je ne suis pas un grand fan des « statistiques » ou des « faits ». Ma personnalité fantastique se rapproche davantage à celle de M. Stephen Colbert, satyriste parodiant les commentateurs politiques conservateurs américains. Ce dernier a en effet popularisé le terme « truthiness« , récemment nommé « mot de l’année » par le dictionnaire Merriam-Webster en 2006. La définition de ce terme se traduit ainsi : « le fait d’avancer des concepts ou des faits justifiés par la croyance ou le désir sincères qu’ils soient véridiques, plutôt que par leur véritable exactitude. » Ainsi, je n’ai aucun problème à affirmer par exemple que les Expos n’auraient pas remporté le championnat des ligues majeures en 1994, année du fameux lock-out. Je ne le sentais pas cette année-là. Vous n’êtes pas d’accord? Démontrez-le. J’ai bien hâte de voir comment des « faits » vont vous aider à faire cette preuve…

Détrompez-vous, je n’ai aucun problème à vous citer plusieurs statistiques aidant à supporter mon « feeling ». Ce sera cependant uniquement celles que je choisis d’utiliser. Si un joueur a frappé pour 0.241 l’année dernière, il est une merde pour LaFlaque. Il a frappé 38 circuits et obtient un but sur balle une fois sur deux? Pas grave. Il demeurera une merde tant que la statistique que j’ai choisi pour l’haïr remonte à un niveau acceptable.

Cette dernière analyse ne vaut pas pour Adam Dunn. Lui je l’aime. Malgré sa moyenne de 0.234 en 2006.

Pourquoi vous devriez suivre mes conseils? Parce que j’ai gagné mon pool fantastique de balle l’année dernière. Et toc.

Une première opinion fantastique?

Je crois que la récente signature par les Red Sox pour la jolie somme de 70 millions de dollars constitue une aberration du pire genre. La raison? Tout simplement que j’aime pas J.D. Drew. Il est vieux. Il est moche. Il se fait retirer au bâton beaucoup trop souvent (106 K pour 89 BB en 2006). Il a des problèmes au genou chroniques et les Sox ont déjà assez de bons voltigeurs comme ça.

Vous me direz que les Sox ont prévu une clause dans l’entente palliant toute visite de M. Drew sur la liste des blessés? Je vous répondrai que cela constitue un « fait », et que cela n’a rien à voir avec mon style fantastique…

Soriano, CF?

Dimanche 21 janvier, 2007 by

On apprend ici que Lou Piniella a envie d’essayer de faire jouer Alfonso Soriano au champ centre.

Définitivement quelque chose à prendre en considération si ça s’adonne à être autre chose qu’une idée en l’air… Ça augmenterait évidemment considérablement la valeur de l’ami Alfonse.

Laroche-Gonzalez, suite…

Vendredi 19 janvier, 2007 by

Nate Silver justement a publié aujourd’hui un message sur l’échange, concluant que la carte-cachée, c’est le joueur des ligues mineures obtenu par les Braves, Brent Lillibridge.

Un joueur a surveiller il semble… d’autant plus qu’il ressemble à Hayden Christensen, interprète de l’élu.

Sosa suite et fin, Adam Laroche et Scott Thorman

Vendredi 19 janvier, 2007 by

Encouragé par des bons commentaires de notre seul lecteur, voici un premier « post » en plusieurs jours, excluant celui, rapide, sur la rumeur de Sammy Sosa au Japon.

Maitenant, il y a des rumeurs à l’effet que Sosa signerait avec les Rangers. On va régler ça une fois pour toutes: peu importe où il atterit, Sosa ne doit pas atterir dans votre équipe fantastique. Si j’ai pas assez d’autorité pour vous convaincre, voici une citation de Nate Silver (gourou des projections chez Baseball Prospectus et créateur d’un des plus précis système en la matière: PECOTA):

There’s little reason to believe that Sosa is better than a replacement-level alternative at this point; in fact, PECOTA thinks he’s quite a bit worse than replacement level.

Plus mauvais qu’un joueur de remplacement: Merci, bonsoir!

Parlant de Nate Silver, ses projections PECOTA pour 2007 sont sorties. Abonnez-vous si vous voulez les voir… Tant qu’à moi, ce seul bijou de tableau de projections vaut le 40$ de l’abonnement.

À part ça, dans l’actualité par les temps qui courent, il y a l’échange Braves-Pirates, Adam Laroche contre Mike Gonzalez. C’est définitivement un bon échange pour les Pirates qui ont besoin d’essayer de se donner des avances avant de penser à les protéger. Mais bon, les Pirates, on s’en fout, on veut savoir les implications fantastiques, non?

En voilà donc les implications fantastiques:

1) Si vous lorgniez Rafael Soriano comme « joueur-surprise » (« sleeper ») en espérant qu’il devienne releveur numéro 1 avec les Braves, dites-vous qu’il a désormais Mike Gonzalez à devancer… et peut-être Bob Wickman, qui ne figure malheureusement pas dans le Top 7 des sportifs gras.

 

2) On doit maintenant surveiller Scott Thorman qui est le favori pour succéder à Laroche au premier coussin du Atlanta. Je ne vois pas Thorman comme un joueur à repêcher par contre. Il faut s’attendre à environ 20 circuits, pas trop de buts sur balles, pas trop de buts volés, et une moyenne au bâton dans la moyenne. À moins d’une surprise, un premier but pas bon de la Nationale bref.

Mentionnons cependant que Scott Thorman vient de Cambridge en Ontario, une ville que j’ai eu la chance de visiter il y a maintenant 2 ans lors d’un voyage qui avait à peu près comme seul et unique but de voir jouer Gilbert Dionne. L’organisation avait été d’une grande classe et nous avait réservé des billets en première rangée, en plus de nous organiser une rencontre avec Gilbert. C’est en faisant une recherche aujourd’hui sur l’équipe que j’ai réalisé avec tristesse qu’elle n’existait plus.

Vous trouverez ici un article qui avait été publié sur le site de l’organisation à la suite de notre visite et où on parle de nous comme des grands héros du tourisme sportif.

Bonne fin de semaine!

Sosa au Japon…

Mercredi 10 janvier, 2007 by

C’est la rumeur qu’a lancée le Japan Times.

On vous recommande donc encore moins (comme si c’était possible) de le considérer pour un poste dans votre alignement fantastique, sauf bien sûr si vous faites un fantasy baseball nippon, auquel cas on vous souhaite, si votre ligue était un « keeper » que vous n’étiez pas le détenteur des droits sur Daisuke Matsuzaka, le nouveau joueur des Bruins de Boston.

Ohlendorf?

Vendredi 5 janvier, 2007 by

Ainsi les Yankees ont finalement échangé Randy Johnson.

Il semble que l’élément clé de la transaction c’est un certain Ross Ohlendorf.

Après avoir appris l’identité des joueurs impliqués, on a tapé « Ohlendorf » dans google pour réaliser d’abord qu’un personnage plus sinistre a porté le même nom, mais aussi (et surtout) que ses statistiques dans les mineures l’an dernier sont rien pour nous rendre aussi excités que la direction des Yankees… à part pour le fait qu’il ne donne pas beaucoup de buts sur balles.

On le dit très gentil et intelligent, mais vous n’entendrez jamais un DG fantastique dire « Ohlendorf, il est pourri au monticule, mais dans ses relations interpersonnelles, il score en sale. »

Il faut quand même se méfier, parce que Chien-Ming Wang non plus n’avait pas l’air si intéressant (mais encore là, il était plus dominant que Ohlendorf) et pourtant, il a une valeur fantastique intéressante même s’il strike comme une chochotte obtient une quantité infime de retraits sur des prises. Les Yankees ont l’oeil pour des joueurs comme ça.

On est bien Shea nous…

Jeudi 4 janvier, 2007 by

« Hillenbrand happy to land far away from Toronto »

Ah! Nous aussi on le serait!

Blogged with Flock

Pinero, l’homme de confiance des Red Sox?

Jeudi 4 janvier, 2007 by

C’est ce qu’on nous apprend sur RDS.ca aujourd’hui (pas la meilleure source en matière de baseball fantastique – ou de baseball tout court – dira-t-on).

Le discours officiel, tel que rapporté dans à peu près n’importe quel autre média est plutôt à l’effet que les Red Sox, qui ont prouvé cette année que leur budget était pas mal illimité, venaient de donner 4 millions à un gars qui sera aura la chance d’obtenir le poste de releveur numéro 1.

Voici justement ce que disait l’assistant de Theo Esptein sur le sujet:

« The early part of the season may show a lot as to who’s going to be the closer later in the season, but you don’t have to have your postseason roster set in April. »

Source: http://cbs.sportsline.com/mlb/story/9905932

Donc si RDS.ca a trouvé son homme de confiance, le Gérant fantastique ne peut que vous recommander que de la prudence à l’égard d’un gars qui a lancé pour une cochonne de m.p.m. de 6.36 la saison dernière, qui ne transpire pas vraiment la santé et dont le poste n’est pas vraiment garanti d’après les dires mêmes de la direction des Sox.

Foulke qui vient de signer aussi, est tout simplement un meilleur lanceur que Pinero. C’est possiblement un choix fantastique plus intelligent, mais reste que les Indians lui donneront jamais autant d’opportunité de sauvetages que les Red Sox.

Sans un nombre ahurissant de sauvetages, le peu de retraits au bâton qu’offre Foulke et l’incertitude quant à sa santé en font un choix lancé comme une bouteille à la mer en fin de repêchage… Tandis que jusqu’à preuve du contraire, Pineiro, c’est un piège à con qui va sûrement attirer avant vous les plus mauvais DG de votre ligue.

On reviendra sur la stratégie à utiliser lors d’un repêchage et à quel point les repêchages d’avant saison sont souvent un bien mauvais moment pour gaspiller des choix sur des mauvais « closers ». En gros, c’est une position où tout change si rapidement qu’un DG alerte peut souvent se concocter un groupe de releveurs pas vilain à même les agents libres au cours des premiers mois de sa saison fantastique. Évidemment, le type de ligue (rotisserie ou « head-to-head ») fera varier la stratégie à adopter. On s’en reparle.

Blogged with Flock


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.